stories-sustainability-dairy-products-stage
#Sustainability- 12 mai 2020

Les produits laitiers périmés sont souvent encore bons

Néanmoins, ils atterrissent fréquemment à la poubelle. En effet, de nombreuses personnes ne connaissent pas la signification de la date limite de consommation et n'osent pas juger elles-mêmes de l'état du produit alimentaire. Pourtant, c'est tellement simple: il suffit d'examiner le produit, le sentir, le goûter.

La règlementation suisse exige qu'une date limite de conservation soit indiquée sur tous les produits alimentaires, les fruits et les légumes frais et le sel étant les rares exceptions. Or il faut distinguer la date limite de conservation et la date limite de consommation.

stories-sustainability-oft-laenger-gut-logo-de-fr

Le caractère impératif ou indicatif prête à confusion

La date limite de consommation est impérative. Elle indique le jour à partir duquel un produit, malgré des conditions correctes de stockage, peut présenter un risque pour la santé et ne doit donc plus être consommé.

Parmi les produits laitiers, c'est le cas notamment de la crème et du lait pasteurisés, du fromage à pâte molle ou du fromage frais comme la mozzarella. Pour ces produits, il est plus important de garantir la sécurité alimentaire que d'éviter le gaspillage alimentaire.

Une date limite de conservation est indiquée sur les produits UHT, les yogourts, le séré, le beurre ainsi que sur de nombreux fromages comme la fondue ou d'autres produits similaires. Elle indique seulement qu'en tant que fabricant, nous garantissons toutes les qualités du produit – parfum, goût, couleur ou texture - jusqu'à cette date.

C'est pour cette raison que certains de nos produits porteront désormais la mention «Souvent bon après». Nous soutenons ainsi une campagne de l'organisation Too Good To Go, qui vise à sauver les produits alimentaires. Too Good To Go lutte contre le gaspillage alimentaire et a notamment développé une application permettant aux commerçants et aux restaurateurs de proposer leurs produits alimentaires invendus.

stories-sustainability-illustration-too-good-to-go-les-senses-fr
Illustration de Too Good To Go

Faire davantage confiance à ses sens

Les différents types de date désorientent de nombreux consommateurs. On estime que dix pour cent des produits alimentaires sont jetés en raison de leur date limite de conservation. En effet, notre besoin de sécurité nous conduit souvent à ne pas oser juger nous-mêmes de la qualité d'un produit alimentaire. C'est ainsi que de grandes quantités d'aliments consommables et même de qualité irréprochable atterrissent à la poubelle.

Lorsqu'un produit laitier a été conservé correctement – et bien sûr s'il n'est pas ouvert – sa qualité est généralement irréprochable même au-delà de la date limite de conservation.

On peut souvent voir à l'œil nu si un produit laitier est avarié. Généralement, tant que le produit sent bon, qu'il a bon goût et que l'aspect est normal (pas de moisissures par exemple), on peut encore consommer un produit laitier au-delà de la date limite de conservation.

stories-sustainability-dairy-products-jogurt

Yogourt

Lorsque sa date limite de conservation est passée, le goût d'un yogourt change progressivement. Le yogourt perd petit à petit ses arômes et devient de plus en plus acide. Cela s'explique par le fait que les lactobacilles qui permettent d'obtenir du yogourt à partir du lait sont encore actifs et continuent de transformer le lactose en acide lactique. On décidera alors en fonction de ses goûts, si l'on souhaite encore consommer le yogourt ou non.

Cependant, dès l'apparition des premiers signes de moisissures (bleu-gris), il faut le jeter. On applique ici le même principe que pour la confiture par exemple: il est déconseillé d'ôter les moisissures présentes sur le dessus et de manger le reste. En effet, les spores de moisissures sont de fins filaments invisibles à l'œil nu. Ils peuvent descendre profondément dans le yogourt.

Fromages à pâte mi-dure et dure

Pour la fabrication de fromages tels que l'emmental AOP, le gruyère AOP ou le Tilsit, on ajoute des bactéries lactiques (et de la présure) dans le lait. Elles permettent de le transformer pour obtenir le résultat recherché. Dans un premier temps, elles épaississent le lait. On obtient ainsi un fromage frais non affiné. Durant la maturation, les protéines se dégradent.

Au fil du temps, le goût gagne en intensité et les fromages deviennent plus secs. Au bout d'un moment, ils perdent cependant leurs qualités gustatives. Le temps où le fromage s'affine et le moment où il commence à perdre en qualité diffèrent selon les types de fromage. Si de la moisissure apparaît sur un fromage à pâte mi-dure ou dure, il est possible de l'enlever.

stories-sustainability-dairy-products-milk-bottle

Lait UHT et crème

Si pour être pasteurisé le lait cru est chauffé pendant 15 secondes à 72 degrés minimum, le lait UHT n'est certes chauffé que pendant quelques secondes mais à 135 - 155 degrés. Ces températures élevées permettent d'éliminer la totalité des germes. On peut donc conserver le lait UHT beaucoup plus longtemps que le lait pasteurisé.

Cependant, le lait et la crème UHT finissent par s'altérer. Les responsables sont les enzymes qui n'ont pas été désactivées pendant le processus UHT et qui dégradent les composants du lait. Cela peut altérer l'aspect, l'odeur ou le goût.

Beurre

Le beurre se compose à 82 % de matières grasses de lait et d'environ 16 % d'eau. Comme toutes les autres matières grasses, le beurre devient rance sous l'effet de l’oxygène. Passée la date limite de conservation, il suffit donc de sentir le beurre.

En effet, les acides gras qui apparaissent dans le beurre sous l'effet de l'air et de la lumière sont très facilement reconnaissables à l'odeur. Si seule une partie du beurre a une odeur de rance, il est possible de l'éliminer et de consommer le reste. Mais si de la moisissure apparaît sur le beurre – ce qui est rare – il faut alors jeter tout le produit.

Pour ceux qui préfèrent acheter le beurre en grandes quantités, il est recommandé de le conserver au congélateur. Là, il se conserve pendant plusieurs mois. La durée de conservation est cependant différente si on le place dans l'espace congélation du réfrigérateur (environ 3 mois) ou au congélateur (environ 10 mois).

Gruyere_080518_213
La durabilité chez Emmi

#itsstorytime

stories-chapel-bridge-lucerne-emmi.jpg

Des histoires du monde d'Emmi

Nous respectons votre vie privée

Notre site Web utilise des cookies et des outils d’analyse pour vous permettre de bénéficier de la meilleure expérience possible sur notre site. Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publications, pour assurer le fonctionnement des réseaux sociaux et pour analyser l’utilisation de notre site Web. 

Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site Web avec nos partenaires dans le domaine des réseaux sociaux, de la publicité et de l’analyse. Nos partenaires peuvent associer ces informations à d’autres données que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées dans le cadre de votre utilisation des services et peuvent être situés dans des pays qui ne disposent pas de lois protégeant vos données personnelles dans la même mesure que celles de la Suisse et/ou de l’UE/EEE. 

En sélectionnant « Tout autoriser et continuer », vous acceptez l’utilisation de tous les cookies. En cliquant sur le bouton « Confirmer ma sélection », vous acceptez uniquement les catégories que vous avez sélectionnées. Vous pouvez modifier les paramètres des cookies depuis le lien situé au bas de la page « Directives relatives à la protection des données ». Vous trouverez plus de détails dans nos Directives relatives à la protection des données.  

Gérer les cookies