medienmitteilungen-WAW-provisorisch-stage
Lucerne, 27 avril 2021

Emmi renforce son engagement dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Emmi devient une marque Waste Warrior. Elle rejoint ainsi un groupement d’entreprises initié par Too Good To Go Suisse ayant pour objectif de lutter ensemble contre le gaspil-lage alimentaire. En collaboration avec Too Good To Go, Emmi sensibilise encore davan-tage ses collaborateurs et ses consommateurs au gaspillage alimentaire et prend des mesures supplémentaires pour le combattre. Au cours des deux prochaines années no-tamment, au moins 25 nouveaux produits par an porteront la mention «Souvent bon après».

Plus d’un tiers des produits alimentaires sont gaspillés. Too Good To Go veut changer cela et lance aujourd’hui l’initiative WAW Brands en collaboration avec Emmi et d’autres entreprises du secteur alimentaire en Suisse.

medienmitteilungen-WAW-provisorisch-test-image

Sensibilisation des collaborateurs et des consommateurs

WAW Brands est l’acronyme de Waste Warrior Brands et désigne un groupement d’entreprises qui luttent contre le gaspillage alimentaire. Emmi, mais également bio-familia, Danone, Hero, la famille HUG (HUG, Wernli, DAR-VIDA), IKEA, Lidl Suisse, le groupe Compass (Eurest, Scola-rest), Opaline, Reitzel, Two Spice (Yalda, Yooji’s, Nooba, Rice-up!), Unilever (Ben et Jerry’s, Knorr), Valora (Brezelkönig, Caffè Spettacolo) et Volg ont décidé de devenir une marque WAW afin de renforcer leur engagement contre le gaspillage alimentaire en collaboration avec Too Good To Go. 

«Les produits laitiers contiennent non seulement de nombreux nutriments essentiels pour notre alimentation, mais aussi de précieuses ressources. Eviter le gaspillage des produits alimentaires est donc une obligation», explique Marc Heim, responsable du marché suisse chez Emmi. 

medienmitteilungen-WAW-text-image-FR-01

Lutter activement contre le gaspillage alimentaire

Dans le cadre de son engagement interne, Emmi informe et forme ses collaborateurs autour de la thématique du gaspillage alimentaire. Emmi informe également les consommateurs et les autres groupes externes concernés de ses activités dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Too Good To Go conseille Emmi et l’accompagne en lui fournissant de la documentation destinée à la communication et à la formation pour les différents groupes concernés et les canaux de communication. Depuis mai 2020, Emmi fait également partie de «Souvent bon après», l'initiative du même nom de Too Good To Go. 

«Souvent bon après» vise à changer durablement la perception de la durée de conservation des produits portant une date de durabilité minimale afin de réduire le gaspillage alimentaire dans les ménages privés. Divers produits de la marque Emmi, tels que les fondues Gerber et la gamme végane Beleaf, portent déjà la mention supplémentaire «Souvent bon après» sur leur emballage.

Au moins 25 autres produits par an suivront en 2021 et en 2022. Apposée sur l’emballage à côté de la date de durabilité minimale, la mention supplémentaire «Souvent bon après» incite les consommateurs à utiliser leurs sens pour vérifier la qualité d’un produit quand la date de durabilité minimale est dépassée.

Contacts

Emmi:
Communication du groupe: Sibylle Umiker | +41 (0)58 227 50 66 | media@emmi.com

Too Good To Go Suisse:
Jessica Jocham | +41 (0)43 550 76 76 | presse@toogoodtogo.ch

medienmitteilungen-WAW-logo-TGTG-text-image

A propos de Too Good To Go

Plus d’un tiers des aliments produits sont gaspillés. Convaincue que la nourriture produite doit être consommée, l’entreprise danoise Too Good To Go lutte contre le gaspillage alimentaire avec son appli éponyme depuis sa création en 2016. Cette application gratuite met en relation les boulangeries, les restaurants, les supermarchés et autres entreprises gastronomiques avec les consommateurs.

Les consommateurs peuvent utiliser l’application pour savoir quels commerces de leur région ont des invendus alimentaires, pour les réserver à un prix réduit et les sauver sous la forme d’un colis surprise. Ainsi, des denrées alimentaires précieuses peuvent encore être vendues – et tout le monde y gagne: l’entreprise, les consommateurs et l’environnement. Actuellement, le mouvement est actif dans 14 pays européens et aux États-Unis.

Il est également présent en Suisse depuis l’été 2018. Parallèlement à l’application, Too Good To Go a lancé l’initiative «Souvent bon après» pour les produits dotés d’une date de durabilité minimale, en collaboration avec divers producteurs. L’objectif est de sensibiliser les consommateurs à la lecture des dates de durabilité minimale et de réduire le gaspillage alimentaire au sein des foyers.

ST439564x

A propos d'Emmi

Emmi est l’un des principaux groupes laitiers de Suisse. La société a été fondée en 1907 par 62 coopératives laitières de la région de Lucerne. Au cours des 20 dernières années, Emmi s’est développée pour devenir un groupe d’entreprises international coté en Bourse. Elle mène depuis de nombreuses années une stratégie fructueuse basée sur trois piliers: la consolidation de sa position sur le marché intérieur suisse, la croissance à l’étranger et la maîtrise des coûts. L’histoire de l’entreprise témoigne du sens aigu des responsabilités dont Emmi fait preuve vis-à-vis des personnes, des animaux et de l’environnement.

Emmi élabore en Suisse une gamme complète de produits laitiers portant ses marques propres ou les marques de ses clients, dont Emmi Caffè Latte et Kaltbach, les champions de l’exportation. Selon les pays, Emmi fabrique aussi localement des produits qui sont le plus souvent des spécialités. La société transforme du lait de vache ainsi que du lait de chèvre et de brebis.

En Suisse, le groupe Emmi compte 25 sites de production. A l’étranger, l’entreprise possède des filiales dans quatorze pays et des sites de production dans huit d’entre eux. Elle exporte ses produits depuis la Suisse dans près de 60 pays. Outre le marché intérieur suisse, les marchés principaux d’Emmi sont l’Europe occidentale et le continent américain. Le chiffre d’affaires de CHF 3,7 milliards - réalisé pour environ 10 % avec des produits bio - se répartit environ pour moitié en Suisse et pour l’autre moitié à l’international. Aujourd’hui, elle compte près de 8700 collaborateurs dont plus des deux tiers travaillent sur des sites hors de Suisse.