medienmitteilung-q-award-hof--stage
Lucerne, le 13 juillet 2021

Emmi récompense la qualité du lait par une nouvelle prime de qualité

Emmi est réputée pour ses produits laitiers de grande qualité. Chaque année, la société récompense les performances des meilleurs producteurs de lait avec l’«Emmi Q-Award». Désormais, cette distinction est également associée à un système de rémunération de la qualité doté d’une enveloppe globale supérieure à CHF 100 000. Le champion de la qualité 2020 est le producteur laitier Rudolf Tschui de Granges, dans le canton de Soleure.

Chaque année en Suisse, Emmi transforme quelque 950 millions de kilogrammes de lait fourni par plus de 6000 producteurs laitiers basés principalement en Suisse centrale et dans les cantons voisins. Les 93 % de ce lait de grande qualité sont produits régionalement, dans le respect de la nature selon le standard de durabilité "Swissmilk Green", et contribuent au niveau qualitatif élevé des produits laitiers d’Emmi.  

«Produire une matière première naturelle telle que le lait avec un niveau de qualité maximal constant tout en tenant compte des exigences toujours plus élevées en matière de durabilité et de bien-être animal requiert une grande expertise et implique des efforts considérables. C’est pourquoi, nous souhaitons désormais récompenser les performances de nos meilleurs producteurs de lait par une prime de qualité dans le cadre de l’"Emmi Q-Award" que nous attribuons une fois par an», déclare Reto Hübscher, responsable Achats de lait auprès des fournisseurs directs.
 

 

medienmitteilung-q-award-tex-image

Un producteur laitier de Granges titré champion de la qualité 2020

Rudolf Tschui, de Granges, est le premier producteur laitier du canton de Soleure à se hisser à la première place de l’«Emmi Q-Award». La deuxième place revient à Markus Schär d’Heimenhausen (BE), suivi de Josef Odermatt-Bannwart d’Aesch b/Birmensdorf (ZH). 

«Cette distinction me fait naturellement très plaisir. La collaboration qui a mené au résultat final souhaité m’apparaît comme un grand puzzle. Le résultat est le fruit de plusieurs processus individuels. Il est possible d’en influencer certains directement, alors que d’autres sont tributaires d’une bonne collaboration et d’un brin de chance», explique Rudolf Tschui, lauréat de l’«Emmi Q-Award» 2020

Photo d.g.a.d: Alois Huber, membre du Conseil Mittelland Milch, Schweizer Bauernverband et membre du Grand Conseil et du Conseil national du canton d'Argovie; Manuel Hauser, chef d'industrie Suisse Emmi; Rudolf und Barbara Tschui, gagnants Emmi Q-Award 2020; Reto Hübscher, responsable des achats de lait Fournisseurs directs d'Emmi

La remise de l’«Emmi Q-Award» de cette année s’est déroulée au Sädelhof à Berikon (AG) en présence de représentants nationaux et régionaux de la branche tels Alois Huber, membre du comité de Mittelland Milch, de l’Union suisse des paysans et membre du Grand Conseil et du Conseil national du canton d’Argovie, et Markus Wagner, Directeur général adjoint Mittelland Milch, ainsi que des treize producteurs laitiers les mieux classés. Les 100 fournisseurs primés ont également reçu une plaque «Emmi Q-Award» et la liste des 100 producteurs laitiers primés peut être consultée sur le site emmi.com/qaward

medienmitteilung-q-award-hof--text-image-02

Incitations supplémentaires grâce au système de rémunération de la qualité 

Outre la qualité du lait, la production et la transformation durables du lait jouent un rôle de plus en plus important dans les décisions d’achat des consommateurs. Afin de mieux répondre encore à cette évolution, Emmi a mis en place, depuis le 1er janvier 2021, un nouveau système de rémunération de la qualité en collaboration avec ses organisations de fournisseurs directs et avec l’organisation de producteurs de lait «Mittelland Milch». Ce système prend en considération le fait que la composition et la qualité d’une matière première naturelle telle que le lait peuvent être soumises à des fluctuations.

Concernant la quantité de germes et de cellules, les valeurs moyennes de plusieurs échantillons mensuels sont désormais prises en compte. Pour le point de congélation qui fait toujours l’objet de discussions, il y a davantage de tolérance dans la progression saisonnière. En revanche, la règle concernant le lait contaminé par des inhibiteurs reste stricte: un échantillon de lait positif aux antibiotiques entraîne non seulement une obligation de dédommagement et une réduction du prix du lait, mais aussi l’exclusion du prix «Emmi Q-Award» pour l’année concernée.
 

En outre, depuis 2013, la rémunération de la qualité est liée à l’«Emmi Q-Award» qui est organisé chaque année. Au lieu de l’ancien supplément de qualité d’un demi-centime par kilo de lait versé chaque mois, les producteurs qui ont fourni le lait de la meilleure qualité tout au long de l’année reçoivent une prime. Les producteurs dont la totalité des échantillons remplissent toutes les conditions reçoivent une prime de CHF 400. Chaque entorse aux valeurs cibles entraîne des «points de pénalité». Pour un point de pénalité dans l’année, la prime est de CHF 200, pour deux points de pénalité, elle se monte à CHF 100. Au total, le montant des primes qu’Emmi prévoit d’attribuer à 400 ou 500 producteurs est supérieur à CHF 100 000.

Contact

Sibylle Umiker, Communication du groupe Emmi, Porte-parole | media@emmi.com | +41 (0)58 227 50 66



 

ST439564x

A propos d'Emmi

Emmi est l’un des principaux groupes laitiers de Suisse. La société a été fondée en 1907 par 62 coopératives laitières de la région de Lucerne. Au cours des 20 dernières années, Emmi s’est développée pour devenir un groupe d’entreprises international coté en Bourse. Elle mène depuis de nombreuses années une stratégie fructueuse basée sur trois piliers: la consolidation de sa position sur le marché intérieur suisse, la croissance à l’étranger et la maîtrise des coûts. L’histoire de l’entreprise témoigne du sens aigu des responsabilités dont Emmi fait preuve vis-à-vis des personnes, des animaux et de l’environnement.

Emmi élabore en Suisse une gamme complète de produits laitiers portant ses marques propres ou les marques de ses clients, dont Emmi Caffè Latte et Kaltbach, les champions de l’exportation. Selon les pays, Emmi fabrique aussi localement des produits qui sont le plus souvent des spécialités. La société transforme du lait de vache ainsi que du lait de chèvre et de brebis.

En Suisse, le groupe Emmi compte 25 sites de production. A l’étranger, l’entreprise possède des filiales dans quatorze pays et des sites de production dans huit d’entre eux. Elle exporte ses produits depuis la Suisse dans près de 60 pays. Outre le marché intérieur suisse, les marchés principaux d’Emmi sont l’Europe occidentale et le continent américain. Le chiffre d’affaires de CHF 3,7 milliards - réalisé pour environ 10 % avec des produits bio - se répartit environ pour moitié en Suisse et pour l’autre moitié à l’international. Aujourd’hui, elle compte près de 8700 collaborateurs dont plus des deux tiers travaillent sur des sites hors de Suisse.