home-hauptsitz-luzern
Lucerne, 4 mars 2022

Emmi avec un résultat fiable et constant

Annonce événementielle au sens de l’art. 53 RC

Lucerne, le 4 mars 2022 – L’année passée, Emmi a une nouvelle fois obtenu un solide résultat et a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires qui atteint CHF 3911,9 millions. Dans un contexte de pandémie et d’augmentation des coûts de production, la croissance de 5,6 %, ou de 3,6 % sur le plan organique, a dépassé les propres attentes d’Emmi. L’EBIT corrigé progresse de CHF 12,9 millions pour atteindre CHF 284,1 millions tandis que le bénéfice net enregistre une progression de CHF 14,1 millions après correction et s’élève à CHF 216,7 millions. Ce résultat globalement positif repose sur une stratégie éprouvée, un portefeuille diversifié de gammes et de pays, sur des concepts de marques différenciés et innovants ainsi que sur une organisation agile. Afin de poursuivre le développement de ses activités à long terme, Emmi affine sa stratégie en s’appuyant sur ses points forts et définit plus clairement, grâce à un Purpose, sa raison d’être actuelle et future: offrir les meilleurs moments laitiers. Pour 2022, le premier groupe laitier de Suisse prévoit, malgré des incertitudes persistantes et de fortes tendances inflationnistes, une croissance organique comprise entre 2,5 % et 3,5 % ainsi qu’une légère progression du résultat au niveau de l’EBIT.

En bref

  • Chiffre d’affaires organique en hausse de 3,6 % (2020: 1,9 %) qui dépasse les propres attentes(2 % à 3 %); effets des acquisitions 2,3 %; effets de change -0,3 %
  • EBIT de CHF 284,1 millions, en progression de 4,8 % par rapport à l’exercice précédent corrigéde la vente de Lácteos Caprinos S.A., marge EBIT stable à 7,3 %
  • Le bénéfice net est en hausse de 7,0 % par rapport aux résultats corrigés de l’exercice
    précédent et s’élève à CHF 216,7 millions. La marge bénéficiaire nette reste également stable à 5,5 %
  • Confortement de la position sur les marchés porteurs grâce à des acquisitions ciblées (société
    Athenos Feta, Etats-Unis, en 2021) ou au développement d’activités de niche stratégiques (Emmi Dessert USA, en 2020)
  • Amélioration de la notation climatique CDP au niveau «B» et toujours au-dessus de la moyenne
    du secteur; Emmi s’installe dans le groupe de tête des entreprises qui s’engagent sur l'ensemble de la chaîne de création de valeur.
  • Affinement de la stratégie qui s’appuie sur les points forts existants et introduction d’un Emmi
    Purpose: «Ensemble, nous créons les meilleurs moments laitiers, aujourd’hui et pour les
    générations à venir»
  • Le Conseil d’administration propose un dividende de CHF 14.00 par action (exercice précédent: CHF 13.00)
  • Perspectives pour 2022: croissance organique du chiffre d’affaires comprise entre 2,5 % et 3,5 % et légère progression de l’EBIT situé dans une fourchette de CHF 290 millions à CHF 305 millions

Urs Riedener, CEO du groupe Emmi, à propos des résultats annuels: «En 2021, nous avons une nouvelle fois démontré que notre modèle commercial fonctionne. Avec un large portefeuille de produits et de pays, des marques à fort potentiel d’innovation ainsi qu’une organisation agile et ancrée localement, notre orientation stratégique claire a fait ses preuves. Je suis particulièrement satisfait que nous soyons à nouveau parvenus, au cours de cette année exceptionnelle, à renforcer nos activités avec persévérance et à réaliser de nouveaux progrès dans le domaine du développement durable. Afin de poursuivre le développement d’Emmi à long terme et d’orienter encore plus clairement nos activités vers la croissance de demain, nous affinons notre stratégie en nous appuyant sur nos points forts et en mettant en place un Emmi Purpose. Celui-ci traduit notre engagement à fabriquer avec le plus grand soin des produits laitiers ainsi que des spécialités de grande qualité dans le respect de la nature et de l’homme, mais également à offrir aux générations futures des moments de plaisir incomparables.»

Chiffres-clés

mm-fyr21-key-figures-fr

Emmi fait preuve de stabilité et de persévérance dans sa croissance dans un contexte marqué par des difficultés persistantes. Le chiffre d’affaires annuel approche la barre des CHF 4 milliards et, avec une forte croissance organique de 3,6 %, dépasse les propres attentes.

Ces résultats positifs confirment la poursuite conséquente du cap stratégique avec un portefeuille de gammes et de pays diversifié, des concepts de marques différenciés, un sens de l’innovation ainsi qu’une organisation des plus agiles, ancrée localement.

Si en Suisse, conformément aux prévisions, l’activité a connu un léger recul après la croissance de l’année précédente due à la pandémie, la dynamique s’est cependant maintenue sur les marchés étrangers ainsi que dans les niches stratégiques telles que les spécialités de desserts italiennes.

Renforcement des points forts et maintien du cap

Les concepts de marques, notamment Emmi Caffè Latte et les fromages Kaltbach, ont encore nettement gagné en popularité auprès des consommatrices et consommateurs. Ils illustrent la capacité d’Emmi à se distinguer grâce à des innovations pertinentes et à répondre à des tendances – l’alimentation végane par exemple – avec des concepts performants tels que la marque végane Beleaf en créant de la croissance.

Les profondes transformations du portefeuille de sociétés d’Emmi ont également continué à porter leurs fruits. Aux Etats-Unis, le marché étranger le plus significatif pour Emmi, l’acquisition d’Athenos, le numéro 1 américain de la feta, a permis de renforcer encore le pilier stratégiquement important des spécialités fromagères. Acquise en octobre 2020 aux Etats-Unis, le plus grand marché des desserts au monde, la société Emmi Dessert USA est intégrée au réseau international de desserts d’Emmi et est désormais un moteur de croissance.

Parallèlement, des goulots d'étranglement chez les fournisseurs, dans la logistique et sur le marché du travail ainsi que des prix parfois massivement plus élevés des matières premières, des matériaux et de l'énergie ont également fortement sollicité Emmi. Une planification à long terme agile et clairvoyante, des efforts accrus visant à améliorer l’efficacité ainsi que des chaînes d’approvisionnement intégrées au niveau régional ont permis de compenser partiellement la hausse des coûts et de maintenir le cap. La marge EBIT avec 7,3 % et la marge bénéficiaire nette avec 5,5 % ont bien été défendues. En chiffres absolus, l’EBIT augmente pour atteindre CHF 284,1 millions (+4,8 % par rapport à l’exercice précédent corrigé) et le bénéfice net s’élève à CHF 216,7 millions (+7,0 % par rapport à l’exercice précédent corrigé).

Sur la bonne voie en matière de durabilité

Forte de sa longue tradition, en s’appuyant sur les champs d’action et les objectifs définis dans son plan de développement durable, Emmi a encore renforcé son influence dans la mise en place d’une industrie laitière durable. En Suisse, la part de lait transformée par Emmi et fabriquée selon la norme Swissmilk Green atteint désormais 94 %. En vue d’établir une production laitière durable à l’étranger, Emmi a, en outre, développé des indicateurs scientifiquement fondés et lancé les premiers projets pilotes.

De nouveaux progrès ont également été réalisés en termes de réduction des émissions, des déchets et de la consommation d’eau par rapport au volume de production. Cela se traduit par une nouvelle amélioration de la notation climatique CDP au niveau «B». Emmi obtient ainsi un résultat nettement supérieur à la moyenne de l’industrie alimentaire et compte désormais parmi les leaders en matière d’engagement pour une transition vers un avenir durable net zéro sur l'ensemble de la chaîne de création de valeur.  

Faire évoluer une stratégie éprouvée en pensant aux générations futures

Emmi affine également sa stratégie en vue d’un développement de l’activité performant à long terme et durablement rentable. S’appuyant sur un modèle commercial responsable qui a fait ses preuves, l’entreprise intègre désormais plus clairement dans sa stratégie les enjeux de demain ainsi que l’évolution des besoins.

Celle-ci comprend cinq éléments-clés: le renforcement de la position sur le marché intérieur suisse, la poursuite d’une expansion internationale ciblée mais également le développement systématique d’activités de niche rentables et clairement définies, avec des positions de leader dans les domaines du café prêt à boire, des spécialités fromagères, des desserts réfrigérés haut de gamme et des alternatives au lait à base de plantes. Outre ces éléments liés aux marchés, l’excellence entrepreneuriale et la durabilité complètent la stratégie réajustée du groupe.

Par ailleurs, l’Emmi Purpose définit désormais clairement la raison d’être d’Emmi: «Ensemble, nous créons les meilleurs moments laitiers, aujourd’hui et pour les générations à venir». Le Purpose traduit l’engagement d’Emmi à fabriquer avec le plus grand soin des produits laitiers ainsi que des spécialités de grande qualité dans le respect de la nature et de l’homme, et de créer des moments de plaisir incomparables. Associé à la stratégie, le Purpose indique, en outre, comment Emmi entend développer à long terme ses activités, ses marques et son portefeuille, et créer de la valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes.

Evolution du chiffre d’affaires

Au cours de l’exercice 2021, Emmi a réalisé un chiffre d’affaires net de CHF 3911,9 millions (exercice précédent: CHF 3706,1 millions) et une croissance de 5,6 % malgré un contexte difficile et une évolution légèrement défavorable des taux de change. La croissance se compose d’une croissance organique de 3,6 %, des effets des acquisitions positifs de 2,3 % ainsi que des effets de change négatifs de -0,3 %.

Le tableau suivant fournit un aperçu de l’évolution du chiffre d’affaires par divisions. Pour plus de détails sur l’évolution du chiffre d’affaires en 2021, veuillez consulter le communiqué de presse du 26 janvier 2022 ainsi que le rapport annuel de 2021.

Chiffres-clés des chiffres d’affaires

2021_emmi-fyr-sales-overview-fr

Des transferts internes de canaux de distribution de clients individuels ont par ailleurs entraîné des effets d’acquisition ou de désinvestissement dans les divisions Americas, Europe et Global Trade. Au niveau du groupe, ces transferts entre certaines divisions n’ont toutefois pas eu d’influence sur l’évolution organique du chiffre d’affaires.

Evolution du bénéfice

Le bénéfice brut enregistre une progression de CHF 80,2 millions (soit 5,9 %) et passe à CHF 1429,9 millions (exercice précédent: CHF 1349,7 millions) ce qui, grâce à une concentration systématique sur les activités à forte marge, a également eu un effet positif sur la marge bénéficiaire brute, qui s’élève à 36,6 % (contre 36,4 % l’exercice précédent), et ce malgré l’augmentation des coûts de production et des effets de change légèrement défavorables.

Après déduction des charges de personnel de CHF 534,8 millions (exercice précédent: CHF 493,8 millions) et des autres charges d’exploitation de CHF 509,5 millions (exercice précédent: CHF 484,0 millions) le résultat d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) s’élève à CHF 394,7 millions. Cela représente une augmentation de CHF 3,8 millions par rapport à l’exercice précédent corrigé (CHF 390,9 millions). Suite à la légère augmentation des charges d’exploitation par rapport au chiffre d’affaires en raison de l’inflation, la marge EBITDA enregistre une baisse et passe de 10,5 % l’exercice précédent à 10,1 %.

Les dépréciations et amortissements ont diminué de CHF 9,0 millions, principalement en raison d’une augmentation des dépréciations non planifiées l’exercice précédent. Elles s’élèvent à CHF 110,7 millions (exercice précédent: CHF 119,7 millions). Le résultat d’exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) augmente ainsi de CHF 12,9 millions ou de 4,8 % par rapport à la valeur corrigée de l’exercice précédent, pour atteindre CHF 284,1 millions, ce qui correspond à une marge EBIT stable de 7,3 %.

Le bénéfice de l’entreprise incluant les participations minoritaires s’élève à CHF 230,7 millions (exercice précédent: CHF 201,6 millions), ce qui correspond à une augmentation de CHF 29,1 millions ou de CHF 14,9 millions si l’on considère les valeurs corrigées. Le bénéfice net résultant de CHF 216,7 millions (exercice précédent: CHF 188,4 millions) progresse de CHF 28,3 millions, soit CHF 14,1 millions après correction de la perte sur la vente de Lácteos Caprinos S.A. l’année précédente. Si l’on considère les valeurs corrigées, la marge bénéficiaire nette reste donc constante à 5,5 %.

Ce solide résultat global permet au bénéfice par action d’augmenter de 7,0 %. Le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale une augmentation du dividende de 7,7 %, soit CHF 14.00 par action.

Perspectives

Les conditions macroéconomiques difficiles qui ont prévalu ces derniers mois sur de nombreux marchés significatifs pour Emmi et les incertitudes qui en découlent, ainsi que les pressions inflationnistes qui s’accentuent, devraient perdurer. Il en va de même pour les coûts des matières premières, des matériaux, de la logistique et de l’énergie, qui sont parfois bien supérieurs aux prévisions à long terme. La hausse des coûts salariaux à l’échelle internationale vient encore renforcer cette pression considérable qui continue de peser sur les coûts de production. Emmi y répondra par des hausses de prix de vente, mais aussi par des investissements ciblés visant à plus de croissance et d’efficacité. Mais la pandémie affectera également l’exercice 2022, notamment les activités liées au secteur de la restauration, qui devraient rester en dessous du niveau d’avant la pandémie.

Pour 2022, Emmi table sur une croissance organique du chiffre d’affaires à l’échelle du groupe comprise entre 2,5 % et 3,5 %, ce qui, compte tenu de l’inflation, est légèrement supérieur aux attentes à moyen terme (2 % à 3 %). Avec le retour à d’anciens modèles de consommation et une situation sur le marché toujours très concurrentielle marquée par une forte pression exercée par les importations et les prix des produits laitiers, la croissance organique du chiffre d’affaires dans la division Suisse devrait à nouveau être légèrement négative (-1 % et 0 %). En revanche, Emmi mise sur la poursuite du développement dynamique des activités à l’international. En raison de l’inflation, la croissance organique du chiffre d’affaires de la division Europe devrait atteindre 3 % à 5 % et, dans la division Americas, elle devrait représenter 6 % à 8 % et se situer ainsi au-dessus des prévisions à moyen terme.

En ce qui concerne le résultat d’exploitation, Emmi prévoit une augmentation de l’EBIT qui devrait représenter de CHF 290 millions à CHF 305 millions et une marge bénéficiaire nette comprise entre 5,0 % et 5,5 %. Emmi confirme, par ailleurs, ses objectifs à moyen terme en matière de croissance organique et de marge bénéficiaire nette.

Prévisions 2022

  • Croissance organique du chiffre d’affaires du groupe: de 2,5 % à 3,5 %
  • Croissance organique du chiffre d’affaires de la division Suisse: de -1 % à 0 %
  • Croissance organique du chiffre d’affaires de la division Americas: de 6 % à 8 %
  • Croissance organique du chiffre d’affaires de la division Europe: de 3 % à 5 %
  • EBIT: entre CHF 290 et 305 millions
  • Marge bénéficiaire nette: de 5,0 % à 5,5 %

Prévisions à moyen terme

  • Croissance organique du chiffre d’affaires du groupe: de 2 % à 3 %
  • Croissance organique du chiffre d’affaires de la division Suisse: de 0 % à 1 %
  • Croissance organique du chiffre d’affaires de la division Americas: de 4 % à 6 %
  • Croissance organique du chiffre d’affaires de la division Europe: de 1 % à 3 %
  • Marge bénéficiaire nette: de 5,5 % à 6,0 %

Emmi publiera, le 18 août 2022 à 7 h 00, ses résultats pour le premier semestre 2022.

Contact

Analystes
Investor Relations | ir@emmi.com

Médias
Markus Abt, Head of Corporate Communications | media@emmi.com

 

home-hauptsitz-luzern

A propos d'Emmi

Emmi est le premier fabricant de produits laitiers de haute qualité en Suisse. L’histoire de l’entreprise remonte à 1907 avec sa création par des coopératives de producteurs de lait dans la région de Lucerne. Grâce à une stratégie ciblée, des produits innovants et des concepts de marques établis au niveau international tels qu’Emmi Caffè Latte ou le fromage Kaltbach, la société est devenue un groupe d’entreprises international coté en bourse (EMMN) avec une forte présence locale dans 15 pays.

Tout comme la création de valeur ajoutée, en particulier dans les régions rurales, la tradition de créer les meilleurs moments laitiers et de gérer les ressources avec soin fait partie intégrante du modèle d'entreprise d'Emmi. Le groupe Emmi distribue ses produits de qualité supérieure dans près de 60 pays et les confectionne dans ses 30 sites de production répartis dans 9 pays. Avec plus de 9'000 collaborateurs, dont environ 70 % en dehors de la Suisse, le groupe Emmi a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de CHF 3,9 milliards.

Nous respectons votre vie privée

Notre site Web utilise des cookies et des outils d’analyse pour vous permettre de bénéficier de la meilleure expérience possible sur notre site. Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publications, pour assurer le fonctionnement des réseaux sociaux et pour analyser l’utilisation de notre site Web. 

Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site Web avec nos partenaires dans le domaine des réseaux sociaux, de la publicité et de l’analyse. Nos partenaires peuvent associer ces informations à d’autres données que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées dans le cadre de votre utilisation des services et peuvent être situés dans des pays qui ne disposent pas de lois protégeant vos données personnelles dans la même mesure que celles de la Suisse et/ou de l’UE/EEE. 

En sélectionnant « Tout autoriser et continuer », vous acceptez l’utilisation de tous les cookies. En cliquant sur le bouton « Confirmer ma sélection », vous acceptez uniquement les catégories que vous avez sélectionnées. Vous pouvez modifier les paramètres des cookies depuis le lien situé au bas de la page « Directives relatives à la protection des données ». Vous trouverez plus de détails dans nos Directives relatives à la protection des données.  

Gérer les cookies